29 août 2019
||||| 0 |||||
92

Ange au Japon : son Interview

Ange a eu la chance de découvrir le « pays du soleil levant ». Revenu en France, il s’est prêté au jeu de l’interview pour nous !

Peux-tu te présenter ? 

Oui bien sûr ! Je m’appelle Ange Héraut, j’ai 21 ans. Je suis né à Paris et je vis actuellement à Reims. Après mon Baccalauréat acquis en 2016, je suis parti voyager à travers le monde dont le Japon pendant 1 an à Tokyo. J’y ai appris le japonais dans une école de langue spécialisée et j’ai travaillé en parallèle dans divers endroits en tant que plongeur ou serveur.

À la rentrée prochaine je vais tenter d’intégrer une école de mode en Belgique à Bruxelles ou Anvers, tout cela dépendra de la réussite de mes examens.

Le Japon est une destination inhabituelle ! Pourquoi as-tu décidé de partir là-bas ?

J’ai toujours été un grand fan de la culture japonaise depuis tout petit. Tout cela a commencé avec les mangas et les animés comme Dragon Ball Z pendant mon adolescence. Puis cela a doucement basculé vers la mode, les vêtements et les créateurs japonais comme Yohji Yamamoto ou Rei Kawakubo de chez Comme Des Garçons.

Suite à mon voyage en Australie j’ai rencontré de nombreux Japonais avec qui j’ai pu lier une forte amitié ce qui m’a encore plus poussé à partir à l’aventure au Japon.

Comment est la vie sur place ?

La vie japonaise est tout à fait différente de la nôtre que ce soit au niveau de l’éducation, du travail, ou bien même de la nourriture. Après un an là-bas, je pense que n’importe quel étudiant français serait prêt à échanger n’importe quoi pour un bon morceau de fromage et de la baguette. Je sais que c’est assez cliché, mais c’est vrai ! Cependant la cuisine japonaise reste délicieuse ! Je suis toujours partant pour un ramen (nouilles dans un bouillon avec des tranches de porcs) ou des yakitoris (brochettes grillées) accompagnées d’une boisson locale.

Que dirais-tu à une personne qui hésiterait à découvrir à son tour le Japon ?  

Je lui dirais qu’il est normal d’avoir peur de s’aventurer en terres inconnues mais qu’une fois que l’on a pris ses marques, que l’on a quelques amis, un copain ou une copine alors ce n’est plus que du bonheur et l’on profite à fond.

Comment l’APY PASS t’a aidé durant ton voyage à l’étranger ?

Au Japon, les frais de retraits sont de plus en plus élevés pendant les week-ends et les vacances scolaires. Mon APY Pass m’a donc permis de me faire rembourser tous ces frais et de ne pas me retrouver à sec en fin de mois à manger du simple riz blanc.

L’application que l’on peut télécharger sur notre téléphone fut aussi assez pratique, la wifi étant disponible partout dans Tokyo, je pouvais constamment checker mes comptes et éviter d’être à découvert.

Une petite anecdote à nous raconter ?

Durant cette année au Japon, je lavais très souvent mes vêtements au lavomatique de mon quartier. Rentrant assez tard de mon travail, j’y allais aux alentours de 23h. Au début de mon voyage étant toujours novice en Japonais je n’avais pas compris les inscriptions sur la porte et donc que le lavomatique fermait à minuit. Lors de cette session de lavage, j’ai bien failli passer la nuit sur une table entre une machine à laver et un sèche-linge.

Si le continent asiatique vous intéresse, vous intrigue, vous fait rêver… vous pouvez également retrouver notre interview de Florent en Corée du Sud !

Il y a quelques mois, Alban a eu la chance de découvrir le Canada pendant ses études. Il nous parle de ce pays et donne ses conseils à celles et ceux qui souhaiteraient découvrir cette partie de l’Amérique du Nord :

Interview d'Alban

Découvrez l’APY PASS : https://www.apybank.fr/apypass/

Partagez cet article :
Tags: