17 juin 2019
||||| 0 |||||
1427

Assurance villégiature : faut-il assurer sa location de vacances ?

Assurance Villégiature pour une location de vacances

Chouette ! Dans quelques semaines, vous serez au bord de la mer, les doigts de pieds en éventail, et un cocktail à la main… mais au fait, vous avez pensé à assurer votre location de vacances ?

L’assurance villégiature, ou comment passer des vacances sereines

Pour profiter pleinement de votre location saisonnière, vous pouvez souscrire une garantie villégiature qui vous protégera pendant votre séjour.

La villégiature désigne une période de repos et de vacances dans le lieu de son choix : mer, campagne ou montagne. Elle concerne donc une couverture que l’on a en dehors de chez soi, dans son lieu de vacances.

Même si cette assurance n’est pas légalement obligatoire, il est fortement recommandé d’y souscrire si vous voulez partir bien couvert et l’esprit tranquille. D’ailleurs, certains professionnels du tourisme peuvent vous la réclamer dès votre arrivée sur place.

Que couvre la garantie villégiature ?

L’assurance villégiature vous protège durant votre séjour et vous couvre contre les dégâts que vous pourriez provoquer dans votre location de vacances ou à vos voisins.

Plus concrètement, elle couvre l’ensemble des dommages qui pourraient être causés par :

  • vous-même, même ceux commis par négligence ou imprudence
  • vos enfants et les membres de votre famille qui vivent habituellement avec vous (leur couverture vous suit via la villégiature)
  • vos animaux domestiques
  • vos effets personnels

Comment souscrire une assurance villégiature ?

Très souvent, cette garantie est déjà incluse dans votre contrat multirisque habitation et comprise dans la cotisation.

Mais il est nécessaire de « l’activer » avant votre départ en contactant votre assureur. Vous devrez lui communiquer les informations telles que : adresse du logement, dates du séjour, caractéristiques du logement… En retour, votre assureur vous enverra une attestation d’assurance villégiature.

Cependant, il peut arriver que la garantie villégiature ne soit pas prévue dans votre contrat. Dans ce cas, rien ne vous empêche de contacter votre assureur pour souscrire une garantie optionnelle, éventuellement temporaire. Cette souscription pourra occasionner des frais supplémentaires. Attention cependant à vérifier la portée géographique de cette garantie, surtout si vous partez à l’étranger : certains assureurs en limitent l’étendue à la métropole.

Pour aller plus loin sur le même thème :

Vacances, absence prolongée du domicile… comment bien choisir son alarme ?

Partagez cet article :
Tags: