6 octobre 2017
||||| 0 |||||
104

Blablalines : partage, écologie et économies !

Plus qu’une tendance, l’économie collaborative est devenue un phénomène de masse. Aujourd’hui, il est possible d’échanger, prêter, louer ou partager à peu près tout et n’importe quoi par le biais de plateformes communautaires.

Cette nouvelle façon de consommer est en réalité un concept gagnant/gagnant comptant chaque jour plus d’adeptes. Au-delà de l’aspect économique, ce mode de consommation favorise la solidarité et les liens sociaux, tout en profitant à notre planète.

Après s’être imposé sur des distances longues de 300 kilomètres en moyenne, le site de covoiturage BlaBlaCar se lance désormais dans les trajets quotidiens des salariés et des étudiants, idée cadrant tout à fait avec les plans de mobilité qui deviendront obligatoires dès 2018. De plus, « cette pratique de co-voiturage s’inscrit parfaitement dans la politique de la métropole afin de réduire la congestion » affirme Arnaud Robinet, maire de Reims.

Blablacar crée Blablalines

Avouons-le, il est plus aisé d’utiliser ce type de service lorsque l’on habite Paris et sa couronne. Nouveauté donc, BlaBlaCar déploie désormais ses lignes dans de nouvelles zones pour étendre ses services à une plus grande part de la population.

« BlaBlaLines », la nouvelle application du groupe dédiée à la mobilité du quotidien, s’adressera aux « autosolistes » des départements de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne. Gratuite et disponible sur iOS comme Android, elle a pour objectif de faciliter les déplacements quotidiens des salariés et réduire la quantité et les temps de trafic aux abords des sites des grandes entreprises.

Avec « BlaBlaLines », l’inscription, la recherche, le choix du conducteur, la réservation et le paiement seront facilités et sécurisés afin d’inciter le plus grand nombre à se lancer dans ce mode de partage. BlaBlaCar prévoit également la simplification du trajet pour le conducteur grâce à un système de gestion du trajet évitant les détours.

Le groupe annonce ainsi des gains pour les salariés sur le coût du transport et les temps de trajet (moins de flux donc trajets plus rapides), mais aussi pour les entreprises (salariés à l’heure). Tout le monde est gagnant donc…

« Nous faisons chaque jour notre trajet du matin et du soir ensemble entre Soissons et Reims. Au-delà des aspects économiques et écologiques, c’est aussi très convivial : cela nous permet de rompre avec la monotonie du trajet ! Bref, nous ne pourrions plus faire sans covoiturage ! »
Guillaume Duflot et James Simon, Crédit Agricole du Nord Est

Et vous, quel est votre trajet quotidien ?

Partagez cet article :
Tags: