21 juillet 2016
||||| 0 |||||
768

Couverture santé étudiante : comment ça marche ?

Votre enfant se lance dans les études et le système de santé est un peu mystérieux pour lui, comme pour vous ? Voici quelques informations bien utiles pour vous aider à gérer au mieux sa couverture santé.

Sécurité sociale : assuré social ou ayant droit ?

Jusqu’à quel âge votre enfant dépend-il encore de vous ? À partir de quel âge est-il autonome ? Un petit tableau va vous aider à mieux comprendre !

Tableau sécurité sociale étudiante

C’est plus clair pour vous ? 🙂

Le régime étudiant

Vous l’aurez donc compris, tant que votre enfant dépend de vous, il n’y a aucun changement. En revanche, s’il ne peut plus être couvert par votre Sécurité Sociale, quelques démarches incontournables l’attendent…

En effet, il va devoir s’affilier au régime étudiant de la sécurité sociale, afin de gérer les remboursements liés à ses dépenses de santé. Il va donc s’inscrire à une mutuelle étudiante. Cette inscription se fait dans la majorité des cas lors des inscriptions universitaires. Il va alors devoir payer une cotisation annuelle qui est souvent comprise dans les frais d’inscription de l’établissement (215€ pour l’année universitaire 2015-2016).

Attention, cette mutuelle étudiante ne va gérer que les remboursements de la sécurité sociale. Il faut ensuite penser aux remboursements complémentaires !

Pour compléter totalement ou partiellement les remboursements de la sécu, il est possible, et conseillé, de souscrire une complémentaire santé. Soit celle des parents directement, soit auprès d’une mutuelle étudiante, d’une banque ou d’une assurance. La cotisation est généralement mensuelle, soyez très vigilants sur les garanties proposées, les tarifs alléchants ne sont pas souvent les plus rentables…

Profitez-en pour découvrir notre complémentaire santé

Médecin traitant : le bon plan

À partir de 16 ans, il faut choisir son « médecin traitant » et le déclarer à l’assurance-maladie (jusqu’à 18 ans, l’un des parents doit aussi signer la déclaration). En allant consulter ce médecin ou en lui demandant d’être orienté vers un éventuel spécialiste, vous êtes sûr d’être remboursé « au maximum » de ce que remboursent la sécurité sociale et les complémentaires santé.

Si l’on ne passe pas par son médecin traitant déclaré, et que l’on ne respecte pas le « parcours de soins », on prend évidemment le risque de dépenser plus !

Petit rappel du principe de remboursement

Le principe de base est simple : la sécurité sociale rembourse 70 % d’une consultation chez un généraliste, un spécialiste ou un dentiste. Vous devez également régler une participation forfaitaire de 1 € par consultation.

Il faut savoir cependant qu’elle se base toujours sur le tarif dit « conventionnel ». Celui-ci est par exemple de 23 € chez le médecin traitant (le remboursement est donc de 15,10 € : 16,10 € mois la participation forfaitaire de 1 €).

Donc, si le généraliste pratique des honoraires libres et facture la consultation à 30 €, la sécurité sociale ne remboursera pas 70 % de 30 €, mais 70% de 23 €, c’est-à-dire 15,10 € !

Soyez donc vigilant par rapport aux honoraires appliqués par les médecins qui seront consultés et veiller à respecter le parcours de soins.

D’une manière générale, les frais engagés pour sa santé pèsent de plus en plus lourd sur un budget (médicaments, consultations, optique, dentaire…). Il est donc important de bien cerner ses besoins avant de souscrire une mutuelle.

Accédez à notre simulateur et découvrez, en quelques clics, la formule santé qui vous conviendrait le mieux.

En savoir plus sur le web :

• ameli.fr, rubrique « soins et remboursements » : Le site de l’assurance-maladie. En détail tout ce qu’il faut savoir sur tous les remboursements (dans tous les domaines et tous les cas de figure, avec des exemples clairs), sur la carte vitale, le médecin traitant, etc.
cidj.fr, rubrique « santé » : Ce site, plus particulièrement destiné aux jeunes, aborde aussi tous les rouages de la protection sociale selon votre situation.
crous-reims.fr : Tout ce qu’il faut savoir sur les mutuelles des étudiants et le système de protection sociale pendant les études sur le site de notre partenaire !
jeunes-ca.fr, rubrique « s’occuper de sa santé » : De nombreuses infos pour vous conseiller, que vous soyez étudiant ou jeune actif sur le portail de notre partenaire le CRIJ.

Partagez cet article :