18 février 2019

Prêt à taux zéro (PTZ) : êtes-vous éligible ?

Prêt à taux zéro (PTZ) : êtes-vous éligible ?

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un dispositif destiné à favoriser l’acquisition de la première résidence principale.

Il s’agit d’un prêt immobilier sans frais de dossier et dont les intérêts sont à la charge de l’État.

Ce prêt ne vous permet pas de financer la totalité de votre acquisition immobilière neuve ou à réhabiliter mais de compléter votre prêt principal.

Pour en bénéficier, il ne faut pas avoir été propriétaire  de sa résidence principale depuis au moins deux ans et respecter certaines conditions de ressources.

Prêt à taux zéro : les critères d’éligibilité

Sont éligibles pour 2019 :

– les logements neufs (acquisition ou construction) sur tout le territoire : jusqu’au 31/12/ 2021, si vous faites l’acquisition d’une maison ou d’un appartement dans une zone (en zones A bis, A et B1, par exemple, Reims ou Villers-Cotterêts) où la demande est plus importante que l’offre, ce que l’on appelle une zone tendue,  votre prêt à taux 0 pourra aller jusqu’à 40% du montant de votre investissement. Par contre, jusqu’au 31 décembre 2019, dans les zones B2 et C (zones moins tendues, par exemple, Château-Thierry, Charleville-Mézières ou Châlons-en-Champagne), il ne peut pas dépasser 20% du coût total de l’opération.

– les logements anciens en zones B2 et C uniquement : les travaux devront représenter au minimum 25% du coût total de l’opération pour bénéficier du prêt à taux 0.

Ces travaux concerneront :

– la création de surfaces habitables supplémentaires

– la modernisation et l’assainissement de surfaces habitables

– les travaux d’économie d’énergie

Le pourcentage de prêt est de 40 % sachant que les travaux ne devront pas être démarrés avant l’édition de l’offre de prêt.

Pour la location accession (article 185), la loi de finances pour 2019 rend éligible le PTZ sur tout le territoire.

En savoir plus : liste des communes éligibles

Le montant du prêt dépend de la composition de votre foyer fiscal et de la zone géographique dans laquelle vous souhaitez résider. La durée du prêt ne pourra pas dépasser 25 ans.

Pour autant, il est possible de procéder à un différé de remboursement pouvant aller jusqu’à 15 ans en fonction des ressources dont vous disposez. Il faudra ensuite rembourser le capital sur une période qui pourra s’étaler entre 10 et 15 ans.

En savoir plus : Prêt à taux zéro (PTZ)

Si ce dispositif de financement vous intéresse, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller afin qu’il vous accompagne dans votre projet.

  • Rédactrice : Marina Lor
  • Poste : Expert Marketing Épargne
  • Passionnée de fiscalité et de cuisine
Partagez cet article :