28 avril 2015
||||| 0 |||||
1235

Financer son premier achat immobilier

Lorsque l’on souhaite devenir propriétaire, tout un tas de questions viennent assez naturellement. Quel type de bien acheter ? Appartement ou maison ? Dans le neuf ou l’ancien ? Quel quartier privilégier ? Acheter seul ou à plusieurs ? Et enfin, comment financer son premier achat immobilier !

Financer son premier achat immobilier

Le financement est l’une des premières questions à vous poser. En fonction du budget auquel vous avez droit, vous pourrez apporter une définition plus claire de votre projet final (vous pouvez effectuer une simulation de prêt immobilier sur notre site). En étant primo-accédant (sous-entendu, vous êtes un particulier et vous vous apprêtez à financer votre premier achat immobilier), votre financement est composé de 3 axes principaux :

  • votre apport personnel
  • l’emprunt immobilier
  • les prêts aidés qui sont de deux types : les prêts aidés réglementés et les dispositifs d’épargne

Les prêts aidés réglementés

Le prêt à taux zéro, plus couramment appelé « PTZ » est attribué sous conditions de ressources et vous permet d’accéder à des logements neufs. Depuis le 1er janvier 2015, il s’applique également aux logements anciens sous certaines conditions. D’autres éléments ont également évolué et si vous n’étiez pas éligible au PTZ lors d’une précédente demande, vous pouvez donc la réitérer 😉 ! Plusieurs critères rentrent en compte pour déterminer le montant du prêt à taux zéro : vos ressources en tant qu’emprunteur (et celles de votre éventuel co-emprunteur), la composition de votre foyer ainsi que la situation géographique du bien immobilier qui vous intéresse.

Le prêt à l’accession sociale, également appelé « PAS » vous permet de financer tout ou partie de l’acquisition du bien immobilier, en continuant de percevoir l’aide personnalisée au logement (APL). Le PAS est donc attribuable sous conditions de ressources, tout comme le PTZ. Ces deux prêts sont d’ailleurs cumulables si vous remplissez les critères.

Les plans d’épargne

Si vous envisagez de préparer votre futur projet sans forcément penser à un achat immédiat, deux solutions à des conditions particulièrement avantageuses sont possibles : Le PEL (Plan d’Epargne Logement) et le CEL (Compte Epargne Logement). Leur rendement et leur fiscalité sont attractifs et peuvent ouvrir droit à des primes d’état. Pour tout savoir, rendez-vous sur notre dernier article consacré au PEL et au CEL ! Vous y retrouverez également une infographie explicative et comparative des deux plans 😉

Pour toutes vos questions sur les prêts et plans d’épargne, contactez votre conseiller afin de bénéficier d’un conseil personnalisé et adapté à vos envies ! 🙂

 

Partagez cet article :
Tags: