24 août 2010

S’installer ensemble : comment gérer son budget à deux ?

S’installer à deux est une étape très importante dans notre vie, il n’est pas question de la gâcher parce que les histoires d’argent n’ont pas été réglées en amont. En effet, il existe différentes façons de gérer son budget en couple et il est important de choisir sa méthode en fonction de son mode de vie et de son rapport à l’argent.

La gestion de l’argent fait partie des premiers motifs de désaccord au sein d’un couple, c’est même l’une des principales causes de divorce en France. Il est donc primordial, dès le début de la vie commune, de se poser les bonnes questions et d’opter pour le système de gestion qui conviendra à chacun des partenaires. N’hésitez pas à en discuter ensemble dès le début pour mettre les choses à plat et démarrer votre vie commune du bon pied !

Conserver des comptes bancaires indépendants

Au moment de l’installation à deux, il est fort probable que chacun possède déjà un compte bancaire. Pour certains, même s’ils décident de vivre ensemble, voire de se marier, l’indépendance dans la gestion financière est primordiale.

Chacun gère alors son argent de son côté, en conservant son propre compte. Concernant les dépenses communes, elles sont réparties entre les deux conjoints, de façon équitable ou au prorata des revenus.

Les avantages de cette solution ? La liberté financière de chaque conjoint et donc moins de conflits sur cette question. C’est également la solution la plus simple en cas de séparation dans la mesure où aucune démarche ne sera nécessaire pour le couple.

En revanche, la gestion du budget n’est pas facilitée et le suivi des dépenses peut s’avérer fastidieux. Pour vous simplifier les choses, le Crédit Agricole du Nord Est met à votre disposition des outils en ligne tels que Paylib entre amis (disponible sur l’appli Ma Carte), l’idéal pour se rembourser les courses ou le loyer directement depuis son smartphone.

Tout mettre en commun sur un compte joint

Autre philosophie : s’installer en couple signifie pour certains la mise en commun de tout, y compris de la gestion du budget. Ces couples optent alors pour le compte joint unique. Les revenus des deux conjoints sont ainsi versés sur un même compte, plutôt que sur leur compte courant. Les dépenses communes et individuelles sont ainsi gérées simultanément.

Pour choisir cette solution, il est important de partager la même philosophie de vie et surtout le même rapport à l’argent : si l’un est très dépensier et le second plutôt économe, des tensions risquent d’apparaître rapidement. Il est également plus difficile de faire des surprises puisqu’il faut ruser afin que celles-ci ne soient pas totalement dévoilées à la lecture du relevé de compte.

C’est en cas de difficultés que les choses se compliquent. Si un interdit bancaire intervient, le couple perdra tout moyen de paiement. De plus, en cas de séparation, il sera également compliqué de faire les comptes.

Mais ce mode de gestion présente tout de même des avantages indéniables. Le suivi des dépenses est plus simple puisque centralisé sur un seul compte. Les frais bancaires sont par ailleurs moins importants que si l’on possède plusieurs comptes distincts.

La gestion mixte, le choix le plus plébiscité

Mettre ses revenus en commun tout en conservant une certaine indépendance : voici la solution qui remporte le plus de succès auprès des couples.

Chaque conjoint conserve son compte courant personnel, et le couple ouvre un compte commun pour les dépenses fixes et régulières. Il existe ensuite deux façons de procéder : soit le salaire est versé sur le compte joint, et chacun récupère une somme fixe sur son compte pour ses loisirs et dépenses personnelles, soit le salaire reste sur les comptes personnels et une somme fixe (à part égale pour chaque conjoint ou au prorata des revenus) est virée tous les mois sur le compte joint pour les dépenses courantes.

Ainsi, chacun dispose comme il le veut de l’argent qu’il lui reste sur son compte. L’un des deux peut alors économiser pour un important projet personnel, tandis que le second peut gérer de façon moins rigoureuse, sans que cela n’ait d’impact sur la gestion du budget commun. En cas de séparation, il suffira également de clôturer le compte commun.

Mais cette solution présente également des inconvénients : il faut gérer trois comptes différents pour chacun des conjoints : son compte courant, son livret d’épargne, et le compte commun. Cela demande de l’organisation et de la rigueur au quotidien et peut également multiplier les frais bancaires.

Quelle méthode est la plus optimale ?

Aucune solution n’est véritablement meilleure qu’une autre : chaque couple choisit sa propre façon de gérer son argent, en accord avec ses envies et son fonctionnement. L’important est que cette question de l’argent au sein du couple ne soit pas taboue, qu’elle puisse donner libre cours à des échanges constructifs, évitant ainsi bien des conflits.

Bon à savoir :

Votre conseiller Crédit Agricole du Nord Est saura vous accompagner dans ces démarches et vous détailler les différentes options qui s’offrent à vous pour prendre votre décision en toute sérénité.

Partagez cet article :
Tags: