19 janvier 2016
||||| 0 |||||
1128

Haptoclone : un hologramme que l’on pourra bientôt toucher !

Vous êtes nombreux à avoir terminé l’année 2015 par une séance de cinéma, et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agissait sans doute de Star Wars – le Réveil de la Force ! Si vous êtes fan de la saga, vous n’êtes donc pas étranger au concept des « hologrammes » qui permettent la communication entre plusieurs personnes tout en donnant l’impression que ces dernières sont présentes dans la même pièce.

Le futur est en marche !

Une équipe japonaise de l’Université de Tokyo est actuellement en train de mettre au point une technologie appelée « Haptoclone » qui devrait donner une toute nouvelle dimension au concept de l’hologramme. Il serait en effet possible de faire intervenir dans les interactions le sens du toucher en plus de la vue, de la voix et de l’ouïe.

Deux boîtes placées côte-à-côte émettent chacune des ultrasons qui permettent de dessiner des formes en fonction de leur fréquence et donc d’avoir l’impression de toucher le message que l’on nous envoie ! Exemples d’utilisations et explications de l’Haptoclone dans cette vidéo :

Evidemment, il faudra encore être patient avant de voir une technologie similaire débarquer auprès du grand public. Cela peut en tous cas laisser envisager de nombreux nouveaux usages ! Les expérimentations doivent également s’affiner car les niveaux d’ultrasons utilisés, pour qu’ils ne soient pas dangereux pour le corps humain, ne permettent pas pour le moment d’exercer des pressions trop importantes (poignées de mains par exemple). A suivre !

En attendant l’haptoclone…

…et si nous n’avons pas encore prévu d’intégrer de fonction holographique dans l’application CA Pocket, celle-ci est disponible sur votre smartphone, qu’il soit sous Android, iOS ou Windows Phone/8 !

bandeau ca pocket

Le rendez-vous avec votre conseiller projeté en hologramme depuis votre salon n’est pas prévu pour 2016. Mais bon qui sait… 😉 Si vous avez d’autres idées, faites-en nous part sur Facebook et Twitter !

Partagez cet article :
Tags: