23 septembre 2019

Trouver un logement étudiant : les bons reflexes

Entre excitation et angoisse, trouver son logement est un moment clé dans la vie d’un étudiant. Interlocuteurs dédiés, aides financières et bons plans : les solutions pour une recherche plus zen.

Les organismes qui vous viendront en aide

Pour ne pas se perdre dans des recherches infructueuses, il est préférable d’être bien épaulé. Dans votre quête, c’est donc le Crous qui sera votre premier allié. Cet organisme, dont le Crédit Agricole du Nord Est est partenaire, dispose de plusieurs solutions : en résidences universitaires, privées ou encore en logement indépendant.

Un site spécialisé a également été développé par le Crous pour vous aider dans vos recherches. Il s’appelle Lokaviz et il vous permet d’effectuer gratuitement une recherche multicritères et de consulter les annonces actualisées régulièrement. La plateforme propose notamment un label garantissant la qualité des logements privés (critères règlementaires du logement décent, performance énergétique ou encore montant du loyer).

De nombreuses possibilités de logement étudiant

Si les cités universitaires semblent les plus intéressantes financièrement, la demande est beaucoup plus forte que l’offre. Ainsi, pour en bénéficier, il faut bien sûr remplir les critères d’éligibilité, mais il faut aussi s’y prendre très tôt afin de pouvoir obtenir une réponse positive.

Mais pas d’inquiétude, de nombreuses autres solutions existent. Les résidences privées, les logements indépendants, mais aussi de nouvelles formes d’hébergement émergentes. La colocation par exemple est souvent la bonne solution pour disposer d’un espace plus grand tout en réduisant les charges. Elle permet également de ne pas être isolé et de partager de bons moments si l’on choisit bien ses colocataires.

Les astuces pour payer moins cher

Vous n’êtes pas éligible à l’obtention d’une chambre ou d’un studio en cité U, ou bien tous les logements ont déjà été attribués ? Il est temps de rebondir et de trouver une solution alternative qui soit à la fois pratique et économique, car votre compte en banque de jeune étudiant ne croule pas sous des montages d’argent… Voici donc quelques astuces pour minimiser les frais.

  • La colocation

Nous l’évoquions plus tôt, mais la colocation a vraiment du bon. Que vous décidiez de vous installer avec des amis ou avec de parfaits étrangers, la colocation est une expérience riche en émotions. Mais il s’agit surtout d’un excellent moyen de réduire les frais, en partageant l’intégralité des charges avec d’autres personnes : électricité, loyer, facture internet, etc.

  • La location meublée

Que vous fassiez appel à une agence immobilière ou à un particulier, que vous optiez pour la location en solitaire ou pour la colocation, nous vous recommandons vivement de louer un appartement déjà meublé. Vous économiserez ainsi de précieux deniers si vous n’avez pas à meubler intégralement un logement que vous occuperez pour quelques années seulement.

  • Louer auprès d’un particulier

Ce ne sont pas les petites annonces qui manquent sur la toile. Mais s’il y a bien une astuce qui vous permettra d’économiser quelques euros, c’est bien celle-ci : privilégiez la location auprès d’un propriétaire particulier, qui ne dépend d’aucune agence immobilière. En effet, en plus de fournir un chèque de caution obligatoire, vous devrez également débourser des frais d’agence si vous faites appel à des professionnels de l’immobilier, ce qui peut faire gonfler la facture très rapidement.

Toutefois, gardez à l’esprit qu’à la différence d’un particulier, une agence immobilière a des engagements à respecter au regard de l’appartement qu’elle vous louera : prise en charge des démarches et des réparations en cas de dégâts, démarches administratives auprès du propriétaire, respect des prix du marché pour le loyer… Cela présente quelques avantages de faire appel à des professionnels !

Les aides et les solutions pour être serein financièrement

Le portail du Crous dispose d’un espace dédié à l’ensemble des aides disponibles. Éligibilité, démarches, documents à fournir, interlocuteurs : tout y est détaillé. Soutien dans le paiement du loyer (APL, ALS, ALF versées par la Caisse d’Allocations Familliales) ou service de caution gratuite (la garantie Visale, service proposé par Action Logement), il existe plusieurs solutions pour alléger son budget lorsqu’il s’agit de trouver un logement étudiant.

Vous pouvez également contracter un prêt étudiant qui vous permettra de financer tous vos projets et besoins : permis, voiture, frais d’inscription, ordinateur, meubles, loyer… Cette solution vous permettra de disposer d’une réserve d’argent disponible pour toutes vos dépenses. Vous pourrez notamment différer vos premières mensualités, pour commencer à rembourser votre prêt dès la fin de vos études.

Si la souscription d’un prêt étudiant est susceptible de vous intéresser, n’oubliez pas qu’elle impose tout de même quelques contraintes. Vous avez déjà du croiser cette maxime bien connue, mais nous ne le répèterons jamais assez : un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez donc vos capacités de remboursement à l’issue de votre diplôme avant de vous engager.

Réfléchissez bien au montant que vous souhaitez emprunter : prenez le temps d’estimer une somme correspondant exactement à vos besoins plutôt que de choisir le maximum disponible. Rappelez-vous que, même si vous pouvez différer votre remboursement pour coïncider avec la fin de vos études et l’obtention de votre diplôme, ce crédit représentera déjà une certaine charge à l’orée de votre vie professionnelle. Donc assurez-vous que cette somme pourra être couverte sans effort par votre futur salaire.

Si d’aventure la solution du prêt étudiant vous correspond en effet, nous vous conseillons vivement de placer la somme empruntée sur un compte épargne et de programmer chaque mois un virement d’une partie de cette somme vers votre compte courant, à la manière d’un salaire. De ce fait, vous ne serez pas tenté de dilapider l’intégralité de votre trésorerie à la vitesse de la lumière et vous pourrez aborder sereinement toutes vos années d’études à venir !

Les bons réflexes pour trouver un logement étudiant

Le premier des conseils ? Anticiper ! Et ne pas attendre les résultats des examens pour commencer à prospecter. Il faut ensuite bien définir son budget, sans sous-estimer les dépenses annexes liées à votre aménagement et à la vie quotidienne (taxe d’habitation, factures d’électricité, abonnement Internet, transport, nourriture, mais aussi… loisirs !).

Constituez votre dossier avec l’ensemble des pièces nécessaires que vous prendrez à chaque visite, afin d’être prêt à déposer votre candidature en cas de « coup de cœur » immobilier. Et si vous n’êtes toujours pas serein avec tout ça, sachez que nous avons également élaboré un guide détaillé en deux parties pour vous accompagner dans les démarches de votre première location.

6 CONSEILS POUR SA 1ERE LOCATION (PARTIE 1)

Sans titre-1

6 CONSEILS POUR SA 1ERE LOCATION (PARTIE 2)

Trouver son logement à la dernière minute

COLOCATION : ON S’ASSURE ENSEMBLE OU PAS ?

Group of young people spending their time in common living room. Checking their gadgets to catch up with latest news or messages or studying. They are friends who sharing living space.
Partagez cet article :
Tags: