25 juin 2020

On a tous la possibilité de devenir une bonne histoire

Artiste franco-libanaise née à Reims, Nathalie Sejean est ce que l’on appelle, une artiste touche-à-tout : réalisatrice, scénariste, illustratrice, créatrice… Elle se décrit d’ailleurs elle-même comme une fabriqueuse d’histoires qui aime partager les siennes, mais aussi et surtout en raconter.

Avec un travail portant sur de grandes thématiques contemporaines, telles que la notion de succès ou les systèmes de communication, elle laisse libre court à son éclectisme ainsi qu’à ses envies créatives, qu’elle nous fait partager à travers ses différents médiums.

Une « fabriqueuse » d’histoires sans frontières

Nathalie Sejean

Libraire à Paris à ses débuts, c’est en 2008 qu’elle décide en tant que jeune réalisatrice de partir parfaire ses compétences. D’abord à Los Angeles, berceau du cinéma américain, puis à Istanbul en 2012. Une période pendant laquelle elle a développe aussi de nombreux projets avec un personnage phare de son univers « Ronda Bazooka ».

2018 fut une année charnière pour l’artiste, puisque les projets se sont enchaînés. Nathalie a présenté sa toute première exposition de dessins au Studio Pastel de Reims, « Créativité sans frontières », dans laquelle elle a conjugué ses talents avec l’artiste turque Gizem Evcin, mais aussi la réalisation du court-métrage « Chloé And Everyone In Her Pocket » aux côtés de Marion Séclin, avec qui elle a créé l’association Faiseuse basée à Reims,. L’artiste nous a également offert un témoignage personnel et inspirant lors de sa conférence TEDx intitulée « Comment devient-on une bonne histoire ? ».

Un envol artistique qui montre toute l’étendue du talent d’une artiste complète, pleine de vie, d’imagination et de sensibilité, qui nous fait autant de bien à l’œil qu’à l’esprit !

Une vie dédiée aux belles histoires

Nathalie Sejean pour le Crédit Agricole
Nathalie Sejean pour le Crédit Agricole

L’univers de Nathalie Sejean est varié, et pour l’introduire, nous sommes obligés de vous présenter Ronda Bazooka, qu’elle qualifie comme son « alter égo trans-genre, trans-race, trans-objet et trans-espèce », rien que ça.

Depuis 2007, Ronda Bazooka prend vie sur différents supports : aussi bien à travers des fanzines pendant le confinement que dans des animations interactives ou dans des challenges tels que le 100 Day Challenge, en 2015. Un projet artistique en ligne qui consiste à donner libre cours à son imagination et à l’exprimer tous les jours pendant 100 jours sur Instagram.

C’est à travers Ronda Bazooka que Nathalie s’exprimait tous les jours, avec des mises en scène toujours plus loufoques : on découvrait notamment l’inscription de Rondarzenegger dans une salle de sport ou encore l’excellente référence à Fight Club. Ronda Bazooka n’est qu’une partie infime de Nathalie Sejean, la « fabriqueuse d’histoire » s’ouvre à tous les champs du possible :

  • L’audio storytelling : que ce soit via ses podcasts « Conscience» : une fiction immersive partagée en temps réel avec plus de 350 000 écoutes ou sa radio pirate et éphémère « Permis de Sortir » qui avait lieu durant le confinement, Nathalie est présente à travers le médium audio.
  • Le video storytelling : à travers ce format, Nathalie porte sa casquette de réalisatrice avec la mini-série « Psychiatr-E » produite par Golden Moustache mais également dans le documentaire « Moon Maker » sur le processus créatif de l’artiste Maud Gironnay pour ne compter qu’eux.
  • Le drawn storytelling : traduit « narration dessinée » en français, il s’affirme comme un moyen régulier pour Nathalie Sejean de s’exprimer avec une grande liberté depuis 12 ans. On retrouve son roman graphique intitulé « Sometimes Infinity Only Lasts 147 Pages », l’excellent « 100 Stories From My Pocket » ou encore l’ensemble de ses dessins que vous avez pu retrouver ces derniers mois sur nos réseaux sociaux à l’occasion de notre collaboration.

Un lien fort avec notre région

Nathalie Sejean pour le Crédit Agricole
Nathalie Sejean pour le Crédit Agricole

Au Crédit Agricole du Nord Est, on aime notre belle région mais également l’art qui l’entoure, ce qui nous fait un beau point commun avec notre fabriqueuse d’histoires, qui continue de s’inspirer de la Cité des Sacres et de ses environs.

Originaire de Reims, Nathalie Sejean y a vécu jusqu’à ses 19 ans, comme elle nous l’expliquait lors de notre interview. Elle nous faisait part de son lien fort avec la région, notamment de ses retours qu’elle qualifiait de plus en plus fréquents, mais aussi de sa participation au salon art3f qui lui a permis de découvrir et de se rapprocher d’autres artistes rémois.

C’est dans cette optique de partage et de nouvelles histoires rafraîchissantes que nous avons collaboré. Depuis l’année dernière, nous partageons les drawn storytelling de Nathalie, et récemment encore, pendant le confinement. Si vous êtes passés à côté, ce n’est pas grave, vous pouvez retrouver l’ensemble de notre collaboration sur son site, à l’onglet « Crédit Agricole du Nord Est Digital Drawing » ou sur notre page Instagram.

Dans le même univers, vous pouvez retrouver notre article sur notre rencontre avec Les Cornichons, le duo d’artistes rémois qui fait pétiller la Champagne !

VOUS N'AVEZ PAS ENCORE L'APPLICATION ? TÉLÉCHARGEZ-LA DÈS MAINTENANT

Application My CA Nord Est

Téléchargement et accès gratuit, hors coûts de communication selon opérateur. L’utilisation de l’application nécessite la détention d’un terminal de communication compatible avec accès à internet. Apple et le logo Apple sont des marques de Apple INC.  Google Play et le logo Google play sont des marques de Google INC.

Partagez cet article :
Tags: