4 avril 2018
||||| 0 |||||
413

Financer votre future voiture : nos conseils !

Vous l’avez élue, ce sera elle et aucune autre… Il faut maintenant trouver le financement qui va vous permettre d’acquérir la voiture de vos rêves. Voici quelques clés pour bien choisir votre prêt auto.

Une multitude de propositions de crédits existent aujourd’hui sur le marché. Mais attention aux offres trop alléchantes qui peuvent réserver de mauvaises surprises.

Avant de prendre le volant en main, il faut déjà choisir son type de crédit. Plusieurs options sont possibles : un prêt dit affecté, un prêt personnel, ou encore une LOA (Location avec Option d’Achat) ou LLD (Location longue durée). Pour ces deux derniers exemples, vous n’êtes pas propriétaire du véhicule, vous l’utilisez en échange d’un loyer, d’une mensualité fixe. En cas de LOA, vous pouvez acheter la voiture à la fin du contrat. Vous voulez devenir directement propriétaire de votre auto ? le prêt affecté constitue la meilleure solution. Le crédit est alors lié à l’achat : il ne peut être utilisé pour un autre objet.

Une fois ce choix fait, on se penche sur les offres, très nombreuses sur le marché. Bien les étudier permet d’emprunter en toute sérénité. Avant de foncer sur une proposition défiant toute concurrence, on est vigilant sur les points clés de notre futur prêt : le TEG, la durée, les conditions d’emprunt avec un apport, les frais de dossier, l’assurance obligatoire ou non, la flexibilité des mensualités.

Comme pour tous les crédits, il faut être conscient de sa capacité d’emprunt et veiller à ne pas dépasser le taux maximal d’endettement conseillé de 33 %, tous crédits confondus. Grâce aux différents simulateurs de prêt existants, vous pouvez facilement vous faire une idée du montant qu’il vous est possible d’emprunter, sur quelle durée et avec quelles mensualités.

Financer votre future voiture : nos conseils

Un prêt qui s’adapte à mes besoins

Vous avez opté pour un véhicule neuf ? une occasion ? le Prêt à consommer Auto du Crédit Agricole Nord Est vous permet de financer tout ou une partie de cet achat. Vous pouvez emprunter de 300 à 50 000 euros, en fonction de votre projet et de vos capacités de remboursement, et choisir la durée de votre prêt : entre 1 et 7 ans.

L’avantage de ce crédit auto est sa flexibilité. La personne qui devait acheter votre précédent véhicule se désiste et vous devez le remettre en vente ? Vous pouvez différer votre 1er versement jusqu’à 3 mois(1) . Vous rencontrez des difficultés, devez faire face à une importante dépense imprévue ou à un décalage dans vos rentrées d’argent ? Vous avez la possibilité de suspendre une échéance(2). Et si votre situation change durablement, vous pourrez moduler à la hausse ou à la baisse le montant des mensualités (3).

Grâce à cette souplesse et à l’assurance emprunteur qui sécurise votre financement, vous pouvez ainsi prendre le volant l’esprit tranquille ! D’autres options vous donnent encore plus de sérénité comme les offres d’assurance auto, compétitives et adaptées à vos besoins, ou encore l’option Capital Décote qui vous permet de bénéficier d’une indemnisation supplémentaire en cas de vol ou de destruction totale de votre véhicule. La garantie Panne Auto vous aidera, elle, à rester zen en cas de panne. Il ne vous reste plus que le plaisir de conduire votre bolide !

  • (1) Le report de la 1ère mensualité de 90 jours après réalisation du crédit est possible sous conditions, et dans les limites indiquées au contrat. Le report à 90 jours génère des intérêts intercalaires qui sont calculés sur une période d’un mois et intégrés dans la première échéance.
  • (2) La suspension d’une mensualité est possible sous conditions et dans les limites indiquées au contrat. La suspension d’une mensualité se fait par période de 12 mois dès la 13ème mensualité, sans majoration du nombre ni du montant des échéances ; la durée du remboursement est allongée sans augmenter, pour autant, le coût total du prêt.
  • (3) La modulation à la hausse ou à la baisse du montant des mensualités est possible sous conditions et dans les limites indiquées au contrat. L’exercice de ces options entraîne une modification de la durée de remboursement du prêt et de son coût total.
Partagez cet article :
Tags: