27 juillet 2014
||||| 0 |||||
1000

Petite histoire de la banque

La première banque : une protection contre les loups et les bandits !

Si le métier de banquier remonte à l’antiquité, le mot banque ne fait son apparition qu’au XVème siècle. Aux départ simples intermédiaires financiers dans l’antiquité romaine, les banquiers survivent au moyen-âge sous la forme d’une communauté réduite. Dès le XIème siècle pourtant, les banquiers lombards, marchands de céréales à l’origine, innovent et apportent deux changements majeurs.

Jusque là principalement concernés par les activités de change pour permettre les échanges entre royaumes ayant chacun leurs monnaies, ils inventent le compte à vue (qui suit l’arrivée de la comptabilité en partie double) et la lettre de crédit.

Plus besoin de transporter des sommes importantes sur des routes peu sûres. On vous donne une lettre contre dépôt à votre point de départ, et on vous reverse la somme en échange de la lettre à votre point d’arrivée. S’ensuit la création de réseaux de banquiers dans les grandes villes, qui favorisent l’essor du commerce. La lettre de Crédit deviendra… le chèque, encore un moyen de paiement privilégié des français.

Enfin vient le prêt avec intérêt, dès lors que l’Eglise ne considère plus l’usure (le fait de prêter contre des intérêts) comme un pêché. En effet, chargés de collecter la dîme pour le compte du Vatican, l’activité de banquier n’est plus réservée à une petite collectivité. Les grandes familles riches s’emparent du métier, et les premiers banquiers reconnus comme tels sont des grandes familles: Les Medici en Italie, mais aussi les Fugger en Allemagne.

A la Renaissance, les premières banques publiques font leur apparition. L’invention de l’imprimerie trouve sa place dans le système. A partir du XIIème siècle, le développement du papier-monnaie (nos billets actuels) révolutionne le monde de la finance. Suit l’apparition des banques centrales pour garantir les banques nationales, et le système actuel était à peu près en place.

A économie moderne, banque moderne.

Ces mouvements amènent naturellement à la création de grands établissements au XIXème siècle en parallèle des révolutions agricoles et industrielles. Le Crédit Agricole bien sûr, mais aussi le Crédit Lyonnais, Paribas ou La Société Générale.

Dans la seconde moitié du 20ème siècle, arrive la finance moderne suite à la dématérialisation, rendue possible par les technologies de l’information. Aujourd’hui les banques sont parmi les premiers utilisateurs de systèmes d’informations, toujours à la pointe de l’innovation pour garantir la sécurité des opérations.

Depuis, nous vous accompagnons tout au long de votre vie, et notre offre de services s’est étoffée. Financement, Assurance, Cautionnement… nous n’avons de cesse de vous inventer une banque qui vous facilite la vie depuis que nous existons.

Partagez cet article :
Tags: