25 juillet 2019
||||| 0 |||||
2082

10 conseils pour bien rédiger son CV

A la recherche de votre premier emploi, en quête de changement, ou à l’écoute de belles opportunités professionnelles ? Peut-être songer-vous à faire, refaire ou actualiser votre CV pour réaliser vos projets…

Mais rédiger son CV est une étape cruciale qu’il faut bien aborder, car il représente une véritable carte de visite. Il s’agira également de la toute première impression que vous laisserez au recruteur, et vous savez ce qu’on dit : « On a qu’une seule chance de faire une bonne première impression ».

Voici donc 10 petites astuces pour que votre CV sorte du lot et vous permette de décrocher un emploi.

 

1. Faire du tri

La tradition veut que votre CV tienne sur une seule page au format A4. Cela démontre votre esprit de synthèse et peut vous permettre de surprendre et d’impressionner votre recruteur lors d’un entretien d’embauche en ne dévoilant pas tous vos atouts d’entrée de jeu. Vous imaginez donc bien que vous ne pourrez pas faire figurer sur une simple feuille l’intégralité de ce que vous avez à raconter concernant votre carrière professionnelle… Surtout avec l’âge, et par conséquent le nombre d’expériences à présenter.

Soyez concis, n’indiquez que les missions et postes que vous jugez les plus pertinents dans le cadre de votre recherche d’emploi. Si vous avez déjà 10 ans d’expérience à un poste significatif, inutile de mentionner votre stage de fin d’études ou vos jobs d’été d’un mois, par exemple…

 

2. Placer les informations importantes en premier

Rappelez-vous qu’un recruteur reçoit de nombreuses candidatures au quotidien, il ne pourra donc accorder que quelques secondes à la lecture de votre CV. Pour lui faciliter la tâche, il est recommandé de faire apparaître en priorité les informations les plus importantes.

Dans la majorité des cas, ce sont vos expériences professionnelles qui intéresseront plus le recruteur que votre cursus scolaire. Pensez également à mettre en forme votre historique d’expériences dans un ordre antéchronologique, c’est-à-dire à faire apparaître vos missions les plus récentes en premier pour une meilleure lecture.

 

3. Soigner la mise en page

Rédiger son CV ne doit pas se résumer à un simple copier-coller d’un profil LinkedIn (et inversement). Votre CV doit ainsi être lisible et compréhensible au premier coup d’œil. Pour rendre votre CV plus digeste, évitez donc les énormes blocs de texte descriptifs. Optez plutôt pour les listes à puce pour expliciter vos tâches au sein de votre dernier poste occupé, ou encore pour indiquer toute l’étendue de vos compétences techniques.

Pensez également à hiérarchiser vos informations sous forme de catégories : expérience, formation, compétences, langues, intérêts, coordonnées… Misez sur la mise en page en plusieurs colonnes si cela vous arrange plus. L’objectif est de faciliter au maximum la lisibilité de votre CV pour que le recruteur n’ait pas mal au crâne en y cherchant des informations précises.

N’oubliez pas, également, de sauvegarder votre CV au format PDF pour figer sa mise en page : le format Word classique pourrait réserver bien des surprises à votre recruteur s’il l’ouvre sur une autre version de Microsoft Word que la vôtre… (Ce qui sera probablement le cas !)

 

4. Faire des recherches

Que vous postuliez via une candidature spontanée ou que vous répondiez à une offre d’emploi, n’oubliez pas d’adapter votre CV au poste que vous convoitez. Sélectionner les missions et compétences qui sont réellement en adéquation avec la fiche de poste ciblée est le meilleur moyen de vous faire repérer par le recruteur, qui, lui, a déjà bien en tête les compétences qu’il recherche.

Si vous répondez à une offre d’emploi, n’hésitez pas à réutiliser certains mots-clés présents directement dans l’annonce afin de correspondre davantage aux qualifications du poste. Cette petite astuce vous rapprochera très certainement du tant espéré entretien d’embauche !

 

5. Trouver l’inspiration

A l’heure où la compétition est rude et où les outils numériques permettent de formater automatiquement des CV au design très professionnel, il faut savoir se différencier dans la présentation de son sésame. Pour cela, rien de plus simple : cherchez l’inspiration dans les milliers de CV déjà trouvables dans des bases de données sur le web.

Sur Pinterest, sur les banques d’images, sur des sites spécialisés, ratissez la toile à la recherche d’une étincelle d’inspiration qui vous poussera à démarrer votre CV sur de bonnes bases. Attention, cependant, à ne pas basculer dans le plagiat en copiant grossièrement l’aspect visuel d’un CV que vous avez trouvé : il faut que votre CV reflète réellement votre personnalité !

 

6. Choisir les bonnes couleurs

La couleur peut ajouter une bonne touche de dynamisme et de créativité à votre CV, mais surtout n’en abusez pas. Il est recommandé de n’utiliser que 3 couleurs au maximum pour éviter la dérive, et de les utiliser plutôt avec parcimonie pour rendre le tout plus esthétique.

Commencez par ajouter de la couleur par petites touches : dans vos titres, ou dans vos graphiques, ou dans vos icônes… Pensez également à conserver une certaine cohérence dans votre présentation et dans le choix de vos couleurs. Votre CV ne doit pas devenir une œuvre d’art ou un arc-en-ciel !

 

7. Miser sur l’impression

La plupart des recruteurs auront tendance à imprimer votre CV pour l’étudier plus en détails ou tout simplement pour l’avoir sous les yeux lors d’un entretien. Alors assurez-vous qu’il rende tout aussi joli à l’écran que sur papier ! Pensez aussi au fait que le recruteur pourrait tout aussi bien imprimer votre CV en noir et blanc par souci d’économies ou tout simplement par contrainte technique. Il faut pallier toute éventualité.

Evitez notamment les larges aplats de couleurs qui feront gaspiller à votre interlocuteur  une quantité considérable d’encre… Mais aussi les couleurs très pâles qui ne rendront pas honneur à votre CV une fois imprimées, surtout en noir et blanc.

 

8. Faire relire votre CV

Il n’est rien de pire dans un CV que d’y trouver des fautes d’orthographe qui vous disqualifieront à coup sûr et vous feront perdre toute crédibilité aux yeux du recruteur. En effet, avoir un CV au design irréprochable ne vous dispense pas de vérifier votre orthographe : c’est davantage sur le fond que vous serez jugé, plutôt que sur la forme.

Alors confiez votre CV à vos proches pour le faire relire et obtenir un premier avis, et pensez également à utiliser les outils de correction déjà intégrés à votre logiciel de traitement de texte par exemple.

 

9. Donner un titre à son CV

Trop de candidats envoient encore leur CV avec un titre bien gros et bien gras annonçant fièrement « curriculum vitae » (parfois même avec une faute d’orthographe en prime). Alors que, soyons clair, ce titre ne nous apporte aucune information, n’est-ce pas ? Donc, pour vous démarquer de tous ces candidats qui suivent encore des préconisations d’un autre temps lors de la réalisation de leur CV, pourquoi ne pas vous montrer un peu plus original et donner un véritable titre au vôtre ?

Pour sortir du lot, rédiger son CV avec un titre explicite permet au recruteur de comprendre que vous répondez aux critères du poste dès le premier coup d’œil. Vous pouvez, par exemple, reprendre l’intitulé du poste de l’annonce à laquelle vous répondez. Plus efficace encore, vous pouvez faire apparaître le nom du poste convoité en premier, suivi d’une information complémentaire telle que votre niveau d’expérience, votre spécialisation, votre âge, ou toute autre information susceptible de faire la différence.

 

10. Ajouter une photo

La photo n’est pas un critère obligatoire pour le CV, néanmoins elle peut vous être réclamée dans le cadre de certaines offres, notamment pour des postes à caractère commercial où elle est vivement recommandée. De plus, si vous optez pour une stratégie de CV avec une présence sur le web (et on vous le conseille), il y a de fortes chances que votre photo soit déjà trouvable sur les réseaux sociaux. Dans ce cas, autant choisir une seule et même photo et la faire également figurer sur votre CV papier. Cela apportera plus de cohérence à votre « carte d’identité professionnelle ».

Attention, si vous décidez de faire apparaître une photo sur votre CV, veillez à la choisir correctement. Prenez le temps de sélectionner la meilleure et n’hésitez pas à faire appel à un véritable photographe pour avoir une photo d’une qualité professionnelle. Si vous optez pour une photo de votre cru, elle devra respecter quelques critères : fond uni, tenue sobre, attitude professionnelle. Exit donc les selfies dans la voiture ou devant le miroir, et pire encore pour les photos de vacances et les photos de famille mal détourées.

 

BONUS. Rejoindre le Crédit Agricole du Nord Est

Avec toutes ces astuces, vous voilà paré pour votre recherche d’emploi. Vous pouvez maintenant affronter le monde du travail avec une belle carte de visite professionnelle où transpirent la motivation et le dynamisme !

Envie de découvrir le secteur bancaire en intégrant notre structure ? Durant votre recherche d’emploi, nous vous invitions à vous rendre sur notre espace recrutement pour consulter toutes nos offres. Vous pouvez notamment y créer votre espace candidat et y uploader votre CV flambant neuf. Ainsi, vous pourrez postuler aux nouvelles offres d’emploi en un clin d’œil !

Pensez également à paramétrer une alerte pour être informé des prochaines offres si aucune d’entre elles ne vous convient pour le moment. Vous pouvez également nous suivre sur LinkedIn pour être tenu informé de toutes nos actualités professionnelles !

Partagez cet article :
Tags: