15 octobre 2019

La Statue de la Liberté du musée de Blérancourt

Torche tendue, couronne à pointe, visage sévère, la Statue de la Liberté du musée de Blérancourt est fidèle à l’originale. Comme les innombrables réductions que l’on trouve partout dans le monde ? Pas tout à fait. Cette version de « Lady Liberty » a une particularité : elle est un morceau d’histoire à elle seule.

Le périple de la (grande) Statue de la Liberté

Pour le comprendre, remontons en 1884. Tout juste achevée, la Liberté éclairant le monde (son nom officiel) du sculpteur Bartholdi se dresse en plein Paris. Du haut de ses 46 mètres, elle fait passer les immeubles haussmanniens pour des maisons de poupée. Mais elle est sur le départ : offerte officiellement à l’ambassadeur des États-Unis, elle prépare déjà ses bagages. Direction, New York.

Enfin, ses bagages… C’est plutôt elle, les bagages ! La géante est répartie en 200 caisses, transportées jusqu’à Rouen à bord de 2 trains. De là, elle entame son long périple en bateau. D’abord la Seine, puis l’Atlantique, et enfin l’embouchure de l’Hudson, à New York. Et ce prestigieux trajet, c’est le commandant Gabriel Lespinasse de Saune qui en reçoit la responsabilité.

La version miniature pour le comte de Saune

Frédéric-Auguste Bartholdi

Une fois aux États-Unis, la grande dame n’est pas au bout de ses peines… Les Américains n’ont pas fait leur part du travail : le socle pour la recevoir n’est pas encore construit. Elle doit patienter près d’un an en petits bouts dans ses caisses. Pour le commandant de Saune, en revanche, la mission est achevée avec succès. Et un joli cadeau l’attend en France, en guise de remerciement.

Car Bartholdi est un homme reconnaissant. Il offre au commandant cette reproduction dédicacée de la statue. « Souvenir à Mr le comte de Saune qui a transporté en Amérique au nom de la France la Statue colossale de la Liberté ». Un morceau d’histoire, on vous dit !

Il était donc bien naturel de l’exposer au musée de Blérancourt qui célèbre l’amitié franco-américaine.

Partagez cet article :